Les applications hybrides, une solution deux en un !

Le JavaScript se développe rapidement. Il est considéré comme étant un leitmotiv du développement front end depuis ces dernières années. Un des résultats est l’essor des applications hybrides. Les applications natives ont gouverné pendant un temps le domaine du développement d’applications. Et puis sont venus Appcelerator, AppGyver, PhoneGap.

Tous les développeurs sont unanimes en ce qui concerne l’efficacité de HTML5. D’ailleurs, Gartner avait annoncé en 2013 que le marché de l’application mobile en 2016 serait constitué de 50 % d’applications hybrides. Et comme la demande est en progression constante, les développeurs cherchent toujours à innover et à offrir aux utilisateurs une expérience unique à travers les fonctionnalités de leurs solutions.

Une application hybride, un compromis entre application native et webapplication

Il faut rappeler que les applications sont installées sur le terminal, tandis que les applications HTML5 résident sur un serveur web. La plupart des utilisateurs se demandent toujours si les applications hybrides sauvegardent leurs données sur un serveur ou sur l’appareil ?

En fait, deux options s’offrent à vous si vous souhaitez mettre en œuvre une application hybride. Tout d’abord, vous pouvez définir votre code JavaScript et HTML dans l’application mobile, de sorte qu’il soit similaire à la configuration d’une application native. Pour cela, il est essentiel d’utiliser REST API pour transférer des fichiers avant et en arrière entre le cloud et le device.

D’autre part, il est aussi possible de mettre en œuvre votre application HTML5 à partir d’un serveur. Il suffit dans ce cas d’utiliser un conteneur.

C’est quoi une application mobile hybride ?

Une application est dite hybride, lorsqu’elle est développée à partir de langages web (CSS, JavaScript, HTML5…). Par ailleurs, elle intègre également des technologies natives pour permettre l’utilisation de certaines fonctionnalités du mobile.

Bien qu’elle soit développée avec du web, on parle ici d’une application dans le sens où elle sera téléchargeable depuis les boutiques d’applications et installée sur des appareils mobiles. Elle se distingue de la webapplication, du fait que cette dernière n’est accessible que depuis un navigateur. On note l’exemple de LinkedIn qui est une application hybride.

Pourquoi se tourner vers une application hybride ?

Ce type d’applications présente de nombreux avantages. En plus d’être une solution multiplateforme, ce qui permet un gain de temps considérable, les applications hybrides ne nécessitent pas également des coûts importants de développement. En effet, les compétences web sont plus exploitées que les compétences mobiles.

La technologie hybride est disponible dans les magasins d’application et peut facilement être téléchargée depuis son appareil mobile. De plus, on peut parfaitement la monétiser.

Par ailleurs, concernant le code source, celui-ci est souvent mélangé et il faut de multiples étapes pour faire la compilation. Cette situation peut avoir des conséquences sur le fonctionnement de la technologie mobile rendre la maintenance complexe et longue. Et en termes de fonctionnalités, tout n’est pas réalisable avec cette application hybride. En somme, cette technologie a ses limites, mais elle convient parfaitement à tout type de projet qui nécessite des fonctionnalités relativement faibles. Dans ce cas, il est recommandé d’utiliser des outils comme Cordova ou PhoneGap pour réduire les délais et les coûts de développement.

Résumé
Les applications hybrides, une solution deux en un !
Intitulé
Les applications hybrides, une solution deux en un !
Description
Le JavaScript se développe rapidement. Il est considéré comme étant un leitmotiv du développement front end depuis ces dernières années.
Auteur
Editeur
Studio.Web 75
Logo

Ajoutez un commentaireVotre adresse email ne sera pas publiée